Une soirée chez Peggy

Tout a bien commencé …

Puis les “sagouins” sont arrivés en importation directe de Prague quand j’ai débouché le magnum …

La route a été longue pour Angélique,

mais elle affiche un sourire XXL.

Nous avons donc mangé en deux services,

puis ça a été soirée papote.

Ferhat est comme toujours bien entouré …

mais je ne me suis pas mal débrouillé, même si Peggy a du insister 😉

J’ai vite repris la main et fais du portrait.

Le Féfé pensif.

Fouad a décidément une bonne tête … en Noir & Blanc

Mais Peggy n’est pas mal non plus …

Veille de fête nationale

Pas spécialement le moral ce matin … donc plutôt que de rester cloitré je suis sorti me changer les idées et faire des photos de la ville.

et de ses belles cheminées !!!

Il semblerait qu’un coup se prépare … les chars sont dans les rues !!!

et pas n’importe où ….

le Sablon est envahi !!!!

mais que fait la police !!!

Les portes de la justice restent closes !!!

Mais les gardiens du temple sont là.

On ne peut pas en dire autant des fonctionnaires !!

Les anciens combattants veillent.

La ville est calme.

les terrasses sont désertes …

les petites rues aussi …

Il faut dire qu’il est tôt et que la météo n’est pas trop de la partie.

Mais les éclaircies sont en vue.

un petit passage par Tour & Taxis pour changer de point de vue.

Toujours pas de fumée à l’horizon …

mais les cieux restent bouchés !!!

A défaut d’action, je me suis rabattu sur Bruxelles les bains.

sur le quai des péniches à deux pas de la place de l’Yser, les anciens combattants apprécieront 😉

Les canards sont à l’eau,

le sable est là,

la météo toujours pas, mais il y a de l’action ici.

beach tennis, je ne connaissais pas.

et on a même parfois droit à un rayon de soleil !!!

Et puis est arrivé le rockeur en perfecto.

autant dire que le vrai sport a commencé …

pas brillant !!!!

aux abris !!!!

Solal n’a pas aidé 😉

mais il s’est amusé.

et puis son père a pu le prendre en photo.

(photo by Hugues)

(photo by Hugues)

et moi aussi 😉

Bizzzzz aux parents aux Chili. Champagne à ma santé !!!!

Un petit repas chez Thomas

Thomas Piraux m’a invité à venir manger chez lui.

Ce qui m’a permis de faire la rencontre de la petite Élodie.

Et comme Natacha, sa maman, a joué les filles de l’air et s’en est allée manger au resto avec sa marraine, Élodie à eu droit à deux beaux baby-sitters 😉

Autant dire que je ne me suis pas fais prier pour faire rire la petite pitchoune.

Mais il faut dire que c’est une très bonne cliente 😉

Ensuite Thomas et moi nous avons pu rattraper le temps perdu et ressasser nos vieux souvenirs devant une bonne bouteille.

Merci pour une sympathique soirée.

Un petit repas

Je suis sorti à la nuit tombée.

Pour un petit repas chez Flo avec Thomas.

J’y ai retrouvé Séverine.

Patrick

Raphaëlle

et Valérie.

Je suis arrivé un peu tard, mais il restait des boulettes 😉

et comme je ne peux pas m’empêcher, j’ai shooté une partie de la soirée.

J’ai par contre passé mon tour pour la sortie qui a suivi …

Ce qui m’a permis de faire un peu de noir et blanc.

Sortie

On a attaqué avec les Apéros Urbains sur le boulevard Saint-Michel à deux pas de Montgomery.

Le cadre était sympa d’autant que la pluie a accepté de cesser,

et les cieux étaient avec nous.

C’était un apéro Rendez-Vous pour célibataires 😉

Il y eut donc des échanges de regards,

et des activités pour célibataires endurcis.

Nathalie nous a rejoint.

On est ensuite passé par le Martini Terrazza sur la Toison d’Or.

Un peu trop posh et surtout pas grand monde.

On a donc encore bougé pour terminer à la Donna Summer Club où on a retrouvé Flo et toute sa bande.

Mais la vous n’aurez pas de photos car j’avais déposé mon matos chez moi.

Et ce soir c’est reparti pour un tour.

Départ AWA

Le père est bien parti, et déjà bien arrivé.

Mais ce ne fut pas de tout repos.

Je vais donc “féliciter” Air France ….

Tout d’abord, en bon logisticien le père a essayé d’avancer son voyage Bruxelles-Paris car il savait qu’avec ses deux bagages à enregistrer il n’aurait pas assez des 25minutes de transit à Paris.

Air France lui a refusé cette solution, de même que celle de descendre à Paris par ses propres moyens, sans quoi il devrait payer un supplément pour son billet !!!

Il a donc été décidé que je descende à Paris en voiture avec les deux valises et que j’attende le père à l’enregistrement.

A l’enregistrement le père a eu droit à une surtaxe de 100€ pour excédent de bagages !

Ok il avait 26kg et 29kg au lieu des 23kg autorisés.

Mais j’apprends maintenant que ces “bras cassés” ont “oublié” d’embarquer à Paris la plus légère des deux valises !!!

Bravo Air France !!!!

Moi, de mon côté, après 1h de périph et d’embout alors qu’il était déjà 23h et avec une voiture en surchauffe, j’ai rejoint Yoly qui a eu la gentillesse de m’héberger pour la nuit.

Elle a même poussé l’hospitalité jusqu’à me faire à manger.

Nous avons ensuite discuter photo et elle m’a permis de tester son fisheye Peleng 8mm.

Argggghhh que de tentations !!!! 😉

Le lendemain j’ai fait l’impasse sur Paris et je suis parti sur Lille pour m’acheter un sac photo.

Un tout grand merci à Yoly pour son hospitalité.

Apéros St-Job

Comme le nom l’indique c’est toujours place Saint-Job 😉

Le public est toujours aussi charmant.

et les enfants s’amusent aussi.

Nous avons eu droit à un concert de percussion donné par des Chiliens,

qui a fait bouger le public.

Ensuite on est passé au DJ set.

Mais certains ont eu plus de mal à bouger.

Faut dire que les transats c’est sympa.

Moi j’ai eu le plaisir de revoir plein de monde.

Une ancienne collègue, en la personne d’Emilie jolie 😉

un photographe

et même Brice Le Blévennec.

Autant dire qu’on a parlé geek !!!

Ensuite sont arrivés Kevin et Sylvia

et la soirée a continué.

Comme tout bon photographe je me suis moi aussi fait avoir.

(photos by Loup Vergez pour Apéros St-Job)

On a même eu droit à la visite de la Roller Parade.

Après avoir fermé les apéros St-Job on a changé de soirée.

Nous sommes allés dans la maison en construction de Pierluigi un ami de Kevin et Sylvia.

Kevin a vite improvisé une déco …

et il était fier de sa création.

Encore du beau monde.

On s’est de nouveau bien amusé.

Concert à la cellule 133a

Hier je me suis rendu à la Cellule 133a pour voir chanter Hannelore accompagnée au piano par Pieter.

D’abord l’endroit est sympa et, comme le nom l’indique bien, il est à un jet de pierre de la prison de Saint-Gilles.

J’y ai même retrouvé un ancien collègue de travail et une élève de mon lycée.

Quand on dit que le monde est petit 😉

Mais je m’écarte du concert qui était très bien.

J’ai rencontré Hannelore par l’intermédiaire de Mokrane, elle est professeur de chant à l’académie où il a ses entrées.

Hannelore et Pieter interprètent avec une belle énergie des chansons d’Edith Piaf, Boris Vian, Serges Lama et Brel bien entendu.

Quand on parle d’énergie et d’interprétation.

Un beau répertoire de chanson française pour ces néerlandophones.

En tant que spectateur-photographe j’ai peu m’en donner à coeur joie.

Et même si j’ai vite atteint les limites de sensibilité de mon appareil, je savais que je m’éclaterais dans le noir et blanc.

Le noir et blanc est tellement plus expressif, il va à l’essentiel.

Mais la couleur a aussi ses atouts,

tout est question d’équilibre.


Le public quant à lui était sous le charme,

voir même subjugué.

Une bien agréable soirée.

De mon côté je repasserai plus que probablement par la cellule 133a un lundi ou un vendredi, car on m’a parlé de cours de tango endiablés.

Cela me rappellera Buenos-Aires.

33 ans

33 ans rien que ça !!!

J’ai commencé la soirée tranquilou par un verre au Belga avec Mokrane qui profitait du soleil.

A moins que ce ne soit la vue 😉

J’y ai même croisé Anne

J’ai ensuite retrouvé le petit poulet, Fouad, David et Hugues au Châtelain.

(Photo by Hugues)

(Photo by Hugues)

Comme l’ambiance n’était pas terrible, nous avons écouté Ferhat et nous sommes allés au parc royal pour ecouter un festival de musique féerique.

Avec deux mois d’avance 😉

Toujours est-il qu’on a bien ri

(Photo by Mokrane)

Fouad était pret a danser le Mia: “chemise ouverte et chaîne en or qui brille …”

(Photo by Mokrane)

Mais j’en connais un qui rira moins au vu de la dernière photo …

Si celle là ne lui vaut pas un nouveau surnom 😉

“s’en prendre à un bébé”

Encore et toujours du “bon esprit”

J’attendrai vendredi et le drink des apéros urbains de la place Stéphanie pour photographier ceux qui auront répondu à mon invitation.

A bientôt donc.

PS: même Fouad donne dans la censure maintenant !!! Je me demande si je vais continuer à me laisser faire ou si je vais lancer un blog underground avec vos photos les plus trash 😉

Test Leica second round

Comme je me pose des question … j’ai continué à tester.

Ce coup-ci j’ai emprunté le M8 avec 3 objos en 35mm, un summilux qui ouvre à f1.4, un summicron qui ouvre à f2, et un summarit qui ouvre à f2.5

Il faut savoir que Leica nomme ses objectifs selon leur qualité, leur ouverture en somme.

L’ouverture quant à elle influe sur la profondeur de champ et la luminosité de l’objectif.

Mais trêve de bavardage, voici ce que 3h de promenade dans Bruxelles peut donner.

Je suis d’abord allé saluer mon ami Nasser Eftekari dans son magasin Beermania.

A coté des côté des 400 bières qu’il a en magasin, Nasser s’est aussi lancé dans la production d’une bière de son cru: La Mea Culpa

Et pour l’avoir gouté, elle est très plaisante.

Je me suis ensuite mis en route vers la place du Luxembourg et j’ai attaqué la photo architecturale.

Arrivé sur la place, je ne pus que rendre honneur à ce monument dédié au travail.

et comme toujours l’aspect “mécanique” a pris le dessus.

La suite logique fut une descente sur la place Jourdan via le parlement européen.

notre fameux “caprice des dieux”

Il faut dire que la bête est de taille.

Mais on peut jouer de ses reflets.

Et on peut même y croiser la voiture du futur …

mais le format n’est pas vraiment de poche, ce qui pourrait poser problème dans nos villes.

Une descente sur Jourdan via le parc Léopold.

Le beau temps est de la partie.


et Bruxelles continue de croître.

Un incontournable de la place Jourdan.

Un rapide passage par Van Meyel pour vider une carte mémoire déjà pleine.

Et se faire un auto-portrait de frimeur.


Ensuite en route vers le rond-point Schuman.

Mais d’abord un rapide crochet par l’académie de musique afin de tirer le portrait de Mokrane.

Une vue peu commune du Berlaymont,

de son vis à vis,

et des rues alentour.

Et puis retour au pas de charge pour rendre l’appareil.

De nouveau un plaisir à manipuler ce M8, une autre façon de prendre des photos.

Mise au point manuelle, priorité à l’ouverture, il faut s’adapter mais les résultats sont plaisants.

Le 35mm est un trop grand angle pour moi, je me tournerais plutôt vers un 50mm mais ce qui ne fait aucun doute c’est qu’il ouvrira au minimum à f1.4 et va pour un summilux.

Le noctilux est hélas hors de portée du commun des mortels et puis de toute façon la production est arrêtée et les dernieres 100 pièces sont parties à 10.000€